Free Quizzes!

Free French Quiz

La Charge des Morts, par Henry de Forge, page 8 of 9



IV.

La victoire était possible, certaine même, puisque la trouée avait été faite sous la charge héroïque et que les Turcs abandonnaient leurs positions.


Le général prince Rouknine, en entendant la cloche, se découvrit, comprenant que ses fidèles Cosaques s'étaient bien battus, se sacrifiant pour sauver le reste de l'armée.


Et cet homme qui, dans sa longue vie avait vu tant de combats et d'exploits, pleura.


Avec son état-major, il se porta au galop du côté de Karkow, mais il avait le cœur serré, craignant de voir à terre tous ses beaux Cosaques,—et sa joie de vaincre était mêlée de douleur!


Il déboucha sur la grande place du village. Quelle ne fut pas sa surprise d'apercevoir soudain, rangées en bataille, comme pour la parade, les lignes noires de l'escadron!


Ils étaient bien trois cents cavaliers environ, le capitaine Serge Frithiof à leur tête.


La nuit était venue; mais il faisait un clair de lune magnifique, un de ces admirables clairs de lune d'Orient qui donnent aux choses des reflets étranges.


Le capitaine Serge s'avança à la rencontre du général.


Page precedent
Previous page
Page suivant
Next page